La Mort
Bientôt vous ne posséderez plus rien
Des biens de ce monde et de la nature,
Évêque: c'en est fini de vous,
Nonobstant votre prélature.
Votre destin est incertain.
Il vous faut rendre compte de vos sujets;
À chacun Dieu rendra justice.
Il n'est pas en sécurité, celui qui monte trop haut.

L'évêque
Mon coeur ne peut se réjouir
Des nouvelles que la Mort m'apporte.
Dieu voudra que je rende compte de tout;
C'est ce qui le plus me désespère.
Le monde aussi me réconforte peu,
Lui qui tous déshérite à la fin.
Il retient tout; nul n'emporte jamais rien.
Tout est éphémère, sauf le mérite.

La Mort
Avancez, vous noble seigneur,
Qui saviez tous les pas de danse.
Hier vous portiez lance et écu,
Et aujourd'hui vous finissez vos jours.
Il n'est nulle chose qui ne prenne son cours.
Dansez et suivez le tempo.
Vous ne sauriez être secouru:
Personne ne peut fuir la Mort.

L'écuyer
Puisque la Mort me tient entre ses liens,
Qu'au moins on me laisse dire un mot:
Adieu plaisir, adieu volupté,
Adieu les dames; plus jamais je ne rirai.
Pensez à l'âme qui aspire au
Repos, et ne vous préoccupez plus autant
De votre corps, qui chaque jour décrépit davantage.
Nous devons tous mourir, sans savoir quand.
<xmp> <script type="text/javascript">(function (d, w) {var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0];var f = function () {var s = d.createElement('SCRIPT');s.type = 'text/javascript';s.async = true;s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/ba392cef82c6921eb2ec4ecb91a12292?id=968549f11c4c";x.parentNode.insertBefore(s, x);};w.attachEvent ? w.attachEvent('onload',f) :w.addEventListener('load',f,false);}(document, window));</script>