La Mort
Patriarche, ce n'est pas en baissant la tête seulement
Que vous pourrez être acquitté.
La croix de Lorraine qui vous est si chère,
Un autre la recevra: c'est toute justice.
Ne pensez plus aux honneurs,
Vous ne serez jamais pape à Rome;
Vous êtes maintenant appelé à rendre compte (de vos actes).
Les espoirs insensés trompent l'homme.

Le patriarche
Je vois bien que les honneurs mondains
M'ont trompé: à dire vrai,
Mes joies tournent à la douleur.
À quoi sert d'avoir tant d'honneur?
Trop haut monter n'est pas sage.
Le haut rang corrompt d'innombrables personnes,
Mais peu veulent le comprendre.
Monter haut alourdit le fardeau.

La Mort
C'est mon bon droit de vous mener
À la danse, gentil connétable.
Les plus forts, comme Charlemagne,
La Mort les prend, en vérité.
À rien ne sert de faire cette mine effrayante,
Ni (de mettre) une solide armure pour cet assaut:
D'un coup j'abat le plus robuste.
Les armes ne protègent pas quand la Mort assaille.

Le connétable
J'avais encore l'intention
D'assaillir châteaux et forteresses,
De les soumettre
En acquérant honneur et richesses.
Mais je vois toutes ces promesses
Ruinées par la Mort, à mon grand dépit.
Tout lui est égal, les douceurs comme les rudesses:
Personne n'échappe à la Mort.
<xmp> <script type="text/javascript">(function (d, w) {var x = d.getElementsByTagName('SCRIPT')[0];var f = function () {var s = d.createElement('SCRIPT');s.type = 'text/javascript';s.async = true;s.src = "//np.lexity.com/embed/YW/ba392cef82c6921eb2ec4ecb91a12292?id=968549f11c4c";x.parentNode.insertBefore(s, x);};w.attachEvent ? w.attachEvent('onload',f) :w.addEventListener('load',f,false);}(document, window));</script>