L'acteur

Oh toi, créature raisonnable,
Qui désire la vie éternelle,
Tu as ici une leçon digne d'attention
Pour bien finir ta vie de mortel.
Elle s'appelle la danse macabre;
Chacun apprend à la danser.
Elle est naturelle à l'homme comme à la femme:
La Mort n'épargne ni petit, ni grand.
En ce miroir chacun peut lire
Qu'il devra un jour danser ainsi.
Sage est celui qui s'y contemple bien!
La Mort mène les vivants;
Tu vois les puissants partir en premier,
Car il n'est personne que la Mort ne vainque.
C'est pitié que d'y penser:
Tout est forgé d'une seule matière.
<xmp>